La clôture anti bruit

Une clôture peut non seulement revêtir un aspect sécuritaire mais aussi servir à d’autres fins. En effet, une clôture peut être anti-bruit. Elle peut tout autant empêcher le chien de la maison de s’enfuir et peut aussi être mobile, pour une utilisation ponctuelle à sa guise. Une clôture ou un mur anti-bruit permet d’insonoriser en partie l’espace. Un mur anti-bruit est particulièrement intéressant pour des habitations proches de zones très bruyantes au quotidien telles que les voies ferrées par exemple, ou encore des routes ou autoroutes etc.

Un mur anti-bruit doit mesurer une hauteur de 2 mètres au minimum pour être véritablement efficace.

 

 

 

Les différents types de murs anti-bruit

Il existe deux types de murs anti-bruit : le mur de clôture et le mur de soutènement, à la convenance du particulier. Le plus souvent, il s’agit d’un mur de clôture mitoyen.
Avant de le construire, il vaut mieux se renseigner auprès de l’organisme chargé de l’urbanisme de la région afin de prendre connaissance de la réglementation à respecter (dimensions, matériaux etc.), selon la région habitée.


De manière générale, le mur est posé à la limite de la propriété, pour une protection maximale.

Les matériaux d’un mur anti-bruit

Plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour sa composition : béton, bois ou encore terre cuite, selon les préférences du client et les moyens mis à disposition pour effectuer ce genre de travaux. On peut compléter la composition du mur avec d’autres types d’éléments de type laine minérale ou encore d’éventuels parements. Pour certains types d’activités spécifiques telles que les activités industrielles ou autres, il existe une réglementation dans le domaine.

Pour ce faire, le particulier peut se renseigner auprès de la mairie de sa commune. Si une usine ou une entreprise quelconque dépasse la limite de bruit autorisée, il faut s’adresser à la mairie pour que celle-ci les fasse respecter la réglementation en vigueur.

Un mur anti-bruit coûte, en moyenne, entre 100 et 300 € par mètre carré.



La clôture anti-fugue de chien, présentation

Quant à la clôture anti-fugue de chien, elle fonctionne de la manière suivante : un émetteur est posé sur la clôture. Le chien porte un collier spécifique, fourni avec la clôture. Dès que le chien dépasse la zone autorisée, un signal radio est émis et le chien reçoit une petite déchargée électrostatique, sans aucun danger.

Une clôture anti-fugue de chien coûte, à peu près, entre 90 et 300 €, selon le modèle.



La clôture mobile, présentation

Enfin, une clôture mobile consiste en des panneaux déplaçables en béton, en acier ou en plastique, posés sur des plots. Elle est facile à poser et très pratique, tout particulièrement lors de travaux ou pour les espaces contenant un afflux de monde.

Elle coûte, en moyenne, entre 100 et 200 € par panneau.




Demandez vos devis Clôture et portail gratuits en 1 minute !